DSC05840

"Je ressens une blessure vive,une blessure de chair indescriptible,l'amour d'une terre,

de ses odeurs,de ses rires,de sa langue que je perds irrémédiablement.

J'y laisse mon insousciance,une légèreté de l'âme qui depuis trois ans s'est plombée de silence et de faux espoirs...."